La vallée


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 un soir de printemps...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
violaine

avatar

Féminin Nombre de messages : 2860
Age : 50
Localisation : st romain
Date d'inscription : 25/10/2006

MessageSujet: un soir de printemps...   Lun 26 Mar 2007 - 0:28

Je crois qu il existe dans le monde et à Lyon en particulier des passages spatio-temporels.

Des lieux magiques où tout à coup la réalité devient autre

Et comme par magie on se retrouve autre part,  ailleurs…

J’en ai découvert un, hier soir, peut être par hasard, ou parce que cela devait être.

En poussant la vieille porte vitrée de ce lieu, j’ai d’abord cru que cela était fermé.

Fermé pour cause de disparition, de vacance éclair, de 35 heures…

Fermé parce que jamais cela n’avait été ouvert, fermé, tout simplement.  

Si peu de lumière transparaissait de la vitrine, qu il me paraissait inenvisageable que la vie soit derrière.

Mais, une fois rentrée, je fus stupéfaite par le spectacle.

Tellement étonnée, que je n’osais presque pas aller plus loin que le pas de la porte, gênant même le passage des personnes qui m’accompagnaient.

Quel fut leur sentiment à cet instant ? Je ne sais…

Mais moi, dans mon cœur et dans mon âme, je sentais qu’un de ces moments « entre deux » allait se produire…

Je me rappelais de ce générique…

« Nous sommes transportés dans une autre dimension. Une dimension faite non seulement de paysage et de sons, mais surtout… d’esprits.
Un voyage dans une contrée sans fin dont les frontières sont… notre imagination. Un voyage au bout des ténèbres ou il n y a qu une destination : la quatrième dimension… »

Même si la musique était bien différente





J’entrais alors dans une pièce en longueur aux murs couverts de lambris peint d’un vieux jaune ambré, et où trônaient de ci de là un fouet, quelques cadres de photographies anciennes, quelques tableaux poussiéreux…

La pièce sombre était éclairée par quelques ampoules basses montées sur un ancestral lustre à contrepoids.

D’énormes bars couvert de monceaux de papiers, de revues, d’objets hétéroclites, cernaient la pièce et un vieux poêle à mazout surchauffait l’atmosphère déjà lourde.

Trois couples, sur trois tables différentes, échangeaient de table en table, entre eux, à voix basse, en  regardant étrangement la porte à petits carreaux du fond de la pièce…

Il était curieux de voir ainsi ces inconnus discuter entre eux, unis par un lien secret par lequel bientôt nous serions, nous aussi, tous quatre, initiés.

D’étranges phrases résonnèrent dans ma tête :

« vous avez vraiment faim ? » « Vous avez réservé ? » «Je ne veux pas partager mon dessert »…



Bien sûr que nous avions faim… il était 21h et nous étions rentrés dans ce restaurant dans l’intention de dîner !




Debout, figés entre ces tables, nous attendions, lorsqu’un homme déjà âgé, grand, dégarni sur le crâne, fit irruption en criant :

« Qu’est qui se passe ici ? Je vous entend parler, comploter…
Qu’est que vous voulez vous ? Quoi 4 ? Vous avez réservé ? Bon bon mettez vous là »

Il a la tête du parfait physicien fou, ai-je alors pensé…

Plus personne n’osait respirer, même les voix aux autres tables se sont tues.

Un moment après, il revient vers nous avec une carte merveilleuse !

Goulasch, pörkölt, borjupörkölt, le chou farci, le poulet au paprika, l'os à la moelle, le sandre grillé, la bouillabaisse de Szeged, tokany, crêpes Gundel, les millefeuilles et les strudels farcis…

Des dizaines de plats aux consonances exotiques…

Le choix va être dur…

Et bien non… il ne fut pas dur, le choix…

Lorsque le personnage est revenu se planter la, devant la table, un sourire diabolique aux lèvres, il se présentât comme étant  le majordome, le serveur, le cuistot, le plongeur, le patron et j’en passe…

J’aurais sincèrement rajouté à sa liste, chercheur fou, tueur a gage ou sans gage, dictateur a la retraite, et peut être même adepte de l’anthropophagie
et découpeur de petit doigts…



Et comme étant seul, il n avais pas le temps de préparer tout ce qui était sur la carte …alors … pour se soir c était :
salade ou soupe aux cerises en entrées,
goulasch en plat unique et
pour le dessert, marron a la crème, ou strudel aux pommes (mais pas pour tout le monde !)

Et que c’était comme cela, pont final !

Ah si nous avions appelé deux jours avant, il yaurait eu du choix ! Mais là, non !

4 regards qui se croisent sur une table… rire, pleurer, sourire, se sauver à toutes jambes ?

Bon allons pour rire….

Eclat de rire général donc, qui ne nous quittera plus jusqu a la fin du repas ; ni quand on cherchait la Nièvre, ni quand le croque mort est revenu disputer celui qui n’avais pas fini son entré, ni pendant le cours magistral sur la chimie minéral.

Voila comment, un soir de printemps,  j ai goûte la cuisine hongroise, en plein cœur de Lyon…


Alors si vous n avez peur de rien, si un petit séjour dans la 4ieme dimension ne vous effraye pas… allez y !!!
Chez « Putszta »
56 rue tramassac,
69005 vieux-Lyon

pour ma part... je ne sais toujours pas si j'ai rever cela...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Mon premier est la canne à pêche d'un moine Bouddhiste mordu par un chien
enragé.
Mon deuxième est un coquillage ramassé sur une plage allemande.
Mon tout est une publicité pour une boisson.
Revenir en haut Aller en bas
http://picasaweb.google.com/violaine.duarye
violaine

avatar

Féminin Nombre de messages : 2860
Age : 50
Localisation : st romain
Date d'inscription : 25/10/2006

MessageSujet: Re: un soir de printemps...   Sam 14 Mar 2015 - 19:35

toujours aussi incroyable...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Mon premier est la canne à pêche d'un moine Bouddhiste mordu par un chien
enragé.
Mon deuxième est un coquillage ramassé sur une plage allemande.
Mon tout est une publicité pour une boisson.
Revenir en haut Aller en bas
http://picasaweb.google.com/violaine.duarye
 
un soir de printemps...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le repas du soir = organisation !!!
» Harry Roselmack : Premier JT ce soir à 20 heures
» POESIE DU SOIR......espoir
» printemps été
» Ce soir repas italien à la maison...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La vallée  :: La table :: dehors :: restaurant-
Sauter vers: