La vallée


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Hubeeeeeeeeeert !!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
violaine

avatar

Féminin Nombre de messages : 2860
Age : 50
Localisation : st romain
Date d'inscription : 25/10/2006

MessageSujet: Hubeeeeeeeeeert !!   Mer 13 Déc 2006 - 4:45

Sweet amanite phalloïde queen






Pilote aux yeux de gélatine
Dans ce vieux satellite-usine,
Manufacture de recyclage
Des mélancolies hors d'usage,
Ô sweet amanite phalloïde queen.

Je suis le captain "M'acchab"
Aux ordures d'une beauté-nabab
Prima belladona made in
Moloch-city destroy-machine,
Ô sweet amanite phalloïde queen.

Amour-amok et paradise
Quand elle fumivore ses "king-size"
Dans son antichambre d'azur
Avant la séance de torture,
Ô sweet amanite phalloïde queen.

Je suis le rebelle éclaté
Au service de Sa Majesté,
La reine aux désirs écarlates
Des galaxies d'amour-pirate,
Ô sweet amanite phalloïde queen


Dernière édition par violaine le Sam 14 Mar 2015 - 18:58, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://picasaweb.google.com/violaine.duarye
violaine

avatar

Féminin Nombre de messages : 2860
Age : 50
Localisation : st romain
Date d'inscription : 25/10/2006

MessageSujet: Re: Hubeeeeeeeeeert !!   Mer 13 Déc 2006 - 4:48

Exil sur planète fantôme




En ce temps-là, nos fleurs vendaient leur viande aux chiens
Et nous habitions tous de sordides tripots
Avec des aiguillages pour nos petits matins,
Quand le beau macadam nous traitait de salauds,
Nous traitait de salaud.

Nous vivions nos vertiges dans des vibrations folles
Et gerbions nos enzymes en nous gueulant : moteur !
Mais entre deux voyages, entre deux verres d'alcool,
Nous n'avions pas le temps de décompter nos heures,
De décompter nos heures.

Nous étions les danseurs d'un monde à l'agonie,
En même temps que fantômes conscients d'être mort-nés.
Nous étions fossoyeurs d'un monde à l'agonie.
En ce temps-là, le rien s'appelait quotidien
Et nous allions pointer dans les jobs interdits.
Dans les musiques blêmes, dans les sombres parfums
Dans les dédales obscurs où plane la folie
Où plane la folie

Et nous avions des gueules à briser les miroirs,
À ne montrer nos yeux que dans le contre-jour,
Mais entre deux délires, entre deux idées noires,
Nous étions les plus beaux, nous vivions à rebours,
Nous vivions à rebours.

Nous étions les danseurs d'un monde à l'agonie,
En même temps que fantômes conscients d'être mort-nés.
Nous étions fossoyeurs d'un monde à l'agonie.
En ce temps-là, les gens s'appelaient citoyens.
Nous, nous étions mutants, nous étions androgynes.
Aujourd'hui, la tempête a lynché mes copains
Et je suis le dernier à rater mon suicide,
À rater mon suicide.

Mais je veux vivre encore plus ivre de cramer.
Je veux ronger le mal jusque dans ses recoins.
J'ai traîné mes vingt siècles d'inutilité.
Je n'ai plus rien à perdre, mais j'en veux pour ma fin,
J'en veux pour ma faim.


Dernière édition par violaine le Sam 14 Mar 2015 - 19:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://picasaweb.google.com/violaine.duarye
violaine

avatar

Féminin Nombre de messages : 2860
Age : 50
Localisation : st romain
Date d'inscription : 25/10/2006

MessageSujet: Re: Hubeeeeeeeeeert !!   Mer 13 Déc 2006 - 4:58

La ballade d'Abdallah Geronimo Cohen






Avec les radars de sa reum surveillant ses draps mauves
et ses frelons d'écume froissée sur ses claviers d'alcôve
avec ses dieux chromés, ses fusibles hallucinogènes
et ses mitrailleurs albinos sur ses zones érogènes
c'est juste une go
qui cache pas ses blêmes
et qui s'caresse le placebo
sur la dernière rengaine :
la ballade d'Abdallah Géronimo Cohen

avec ses vieux démons, ses vieux tex avery sumériens
qui hantent les hootmannies de ses métamondes souterrains
avec l'insurrection de ses airbags sur sa poitrine
et ses juke-boxes hurlant dans le labyrinthe de son spleen
c'est juste une go
qui cache pas ses blêmes
et qui s'caresse le distinguo
sur la dernière rengaine :
la ballade d'Abdallah Géronimo Cohen

addallah géronimo cohen {x3}
était né d'un croisement sur une vieille banquette citroën
de gwendolyn von strudel hitachi dupond levy tchang
et d'zorba johnny strogonof garcia m'golo m'golo lang
tous deux de race humaine
de nationalité terrienne {x2}
Abdallah Géronimo Cohen

avec ses doc martens à pointes et son tutu fluo
pour le casting de " casse-noisette" dans sa version techno
avec son casque obligatoire pour ratisser les feuilles
tombées sur son balcon parmi ses disques durs en deuil
c'est juste une go
qui cache pas ses blêmes
et qui s'caresse la libido
sur la dernière rengaine
la ballade d'Abdallah Géronimo Cohen...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
"nous n'avons pas les mêmes valeurs nous !!!"
Mon premier est la canne à pêche d'un moine Bouddhiste mordu par un chien
enragé.
Mon deuxième est un coquillage ramassé sur une plage allemande.
Mon tout est une publicité pour une boisson.


Dernière édition par violaine le Sam 14 Mar 2015 - 19:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://picasaweb.google.com/violaine.duarye
violaine

avatar

Féminin Nombre de messages : 2860
Age : 50
Localisation : st romain
Date d'inscription : 25/10/2006

MessageSujet: Re: Hubeeeeeeeeeert !!   Mer 13 Déc 2006 - 5:01

La fille du coupeur de joint







Elle descendait de la montagne
Sur un chariot chargé de paille
Sur un chariot chargé de foin
La fille du coupeur de joints
La fille du coupeur de joints

Elle descendait de la montagne
En chantant une chanson paillarde
Une chanson de collégien
La fille du coupeur de joints
La fille du coupeur de joints

Mais nous on était cinq chômeurs
A se lamenter sur not'malheur
En se disant qu'on se taperait bien
La fille du coupeur de joints
La fille du coupeur de joints

Elle descendait de la montagne
V'là qu'elle nous voit vers les murailles
Et qu'elle nous fait : coucou les gens !
La fille du coupeur de joints
La fille du coupeur de joints

Ben, v'là qu'elle nous prend par la taille
Pis qu'elle nous emmène sur sa paille
Elle nous fait le coup du zeppelin
La fille du coupeur de joints
La fille du coupeur de joints

Ben nous on était cinq chômeurs
A se payer une tranche de bonheur
Une tranche de tagada tsoin-tsoin
La fille du coupeur de joints
La fille du coupeur de joints

Quand on eut passé la ferraille
Elle nous fit fumer de sa paille
Sacré bon dieu que c'était bien
La fille du coupeur de joints
La fille du coupeur de joints

Plus question de chercher du travail
On pédalait dans les nuages
Au milieu des petits lapins
La fille du coupeur de joints
La fille du coupeur de joints

Elle descendait de la montagne
En chantant une chanson paillarde
Une chanson de collégien
La fille du coupeur de joints
La fille du coupeur de joints

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
"nous n'avons pas les mêmes valeurs nous !!!"
Mon premier est la canne à pêche d'un moine Bouddhiste mordu par un chien
enragé.
Mon deuxième est un coquillage ramassé sur une plage allemande.
Mon tout est une publicité pour une boisson.


Dernière édition par violaine le Sam 14 Mar 2015 - 19:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://picasaweb.google.com/violaine.duarye
violaine

avatar

Féminin Nombre de messages : 2860
Age : 50
Localisation : st romain
Date d'inscription : 25/10/2006

MessageSujet: Re: Hubeeeeeeeeeert !!   Mer 13 Déc 2006 - 5:07

thiefaine et zazie chantent leo : avec le temps...


Revenir en haut Aller en bas
http://picasaweb.google.com/violaine.duarye
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hubeeeeeeeeeert !!   

Revenir en haut Aller en bas
 
Hubeeeeeeeeeert !!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La vallée  :: L'Oie Zir :: boite a musique :: Chansons Françaises-
Sauter vers: